Atelier

Atelier de formation des journalistes

  • NellyMN
  • 27 . September . 2018

L’atelier de formation qui s’est ouvert le lundi 24 septembre revêt une importance capitale, dans la mesure où il vise à renforcer les compétences des journalistes centrafricains, afin de leur permettre de mieux accompagner le travail de la Cour pénale spéciale.
Cet atelier s’inscrit dans le résultat 4. du plan de sensibilisation de la CPS : « La capacité́ des journalistes centrafricains à comprendre et couvrir la création, le rôle, les enjeux et les activités de la CPS de façon exacte et équilibrée est renforcée. »
Il s’agira notamment de :
- Renforcer le niveau de connaissance des journalistes sur la CPS et la justice pénale internationale
- Outiller les journalistes avec les éléments de base de compréhension des procédures devant la CPS
- Connaître le rôle des principaux acteurs de la CPS à ce stade de sa mise en œuvre
(le Parquet Spécial, la Chambre d’instruction, la Chambre d’Accusation Spécial,
la Chambre d’Assises, la Chambre d’Appel, le Greffe, les Officiers de police judiciaire etc., défense, parties civiles)
- Faciliter leur participation à des émissions ou débats après analyse de l’opportunité
- Inciter à une couverture éthique, informée, impartiale, exacte, claire et équilibrée de la CPS par les médias en RCA
- Donner aux journalistes les moyens de s’informer, de vérifier les informations sur la CPS
- Maîtriser les principaux éléments du vocabulaire juridique y compris relatif à la CPS
- Prendre conscience du rôle que pourront jouer les médias dans les futurs procès
- Connaître les droits des victimes en matière de participation et de réparation
- Connaître les droits de la défense et prendre en compte la présomption d’innocence
- Mieux comprendre les difficultés rencontrées pour couvrir la CPS et de formuler des recommandations
afin d’améliorer l’accès des journalistes aux sources d’information.

Durant deux semaines, les formateurs, intervenants et spécialistes des questions relatives au mandat de la CPS se succèderont afin de permettre une bonne appropriation de ces éléments par tous les participants. La méthode d’animation sera interactive et participative pour faciliter les échanges, et des travaux pratiques rythmeront la formation afin de permettre une meilleure une meilleure évaluation.

Ces activités développées avec les journalistes et les médias centrafricains visent à informer les populations au plus près, de façon transparente, claire et accessible, sur le mandat et le travail de la CPS.

Related Post :